Ail Eléphant


Très peu connu chez nous, l'ail éléphant fait l'objet d'un grand engouement aux Etats-Unis et au Canada.
Des festivals en son honneur y sont même organisés au moment de la récolte !
L'ail éléphant serait natif de l'Est de la Méditerranée. Sa culture est attestée au 17ème siècle en Angleterre d'où il aurait émigré aux Etats-Unis. Il aurait été redécouvert en 1941 retourné à l'état naturel dans une ancienne colonie abandonnée de l'Oregon appelée "Scio" par un certain John Nicholls qui pendant des années s'est attaché  à en sélectionner les formes les plus grosses et les plus robustes. Il est maintenant commercialisé là-bas sous le nom de "Scio's Giant Garlic".
Le statut botanique de l'ail éléphant n'est pas encore bien établi. L'Université de l'Orégon le classe comme Allium scordoprasum.
Pour Phillips et Rix  (Légumes. Ed.La Maison Rustique) Il s'agirait d'une forme de l' Allium ampeloprasum, une espèce de poireau sauvage commune et très variable poussant dans le sud de l'Europe du Portugal à l'Iran et en Afrique du Nord.
C'est cette dernière appellation qui prévaut actuellement.

La partie végétative de l'ail éléphant ressemble superficiellement à un plant d'ail en plus grand mais cette plante est maintenant considérée comme proche des poireaux qui rappelons-le dans les premières formes cultivées formaient aussi une petite gousse.
Mais c'est dans le sol que réside l'attraction de cette plante. Elle forme couramment des gousses de 10 cm et plus de diamètre constituées de 5 ou 6 caïeux  dont les plus gros ont la taille d'une gousse entière d'ail ordinaire! Cette gousse est aussi entourée de nombreux petits bulbilles très durs, de couleur brun foncé, présentant une face arrondie et une autre plate.
Au milieu de l'été, la plante produit souvent une très solide tige florale qui se termine parfois à deux mètres de hauteur par des fleurs disposées en boule de 10 cm de diamètre. Les fleurs sont habituellement stériles mais peuvent parfois produire quelques graines.

Dans certaines conditions mal définies ou lorsque la plante ne fleurit pas, il ne se forme pas une gousse dans le sol mais un énorme bulbe très rond. Replanté, ce bulbe formera l'année suivante une véritable gousse.

On plante l'ail éléphant en automne ou au printemps au soleil dans un sol riche, léger et bien drainé. on utilise indifféremment les caieux les plus gros ou les bulbes ronds, la pointe située à 5 cm sous la surface du sol. Bien que rarement utilisés, les petits bulbilles durs peuvent également être plantés au printemps; ils donneront un bulbe rond la première année
Dès leur apparition les hampes florales seront coupées afin de favoriser la formation de plus grosses gousses. Elles constituent d'ailleurs
un excellent légume.
Lorsque le feuillage jaunit, on procède à l'arrachage. Les tiges sont coupées à quelques centimètres du sol et les gousses entières sont mises à sécher à l'ombre et au sec. Il est possible de les consommer directement après la récolte ou plus tard; dans de bonnes conditions, les gousses se conservent une dizaine de mois.
Bien que riche en vitamines A, C et E, l'ail éléphant ne possède pas les propriétés médicinales de l'ail ordinaire (Allium sativum).
Sa douce saveur est située entre celle de l'ail et celle de l'oignon. Il constitue un excellent légume. N'ayant pas la "force" de l'ail, il en constitue un excellent substitut pour les personnes délicates.
On peut l'utiliser cru, haché, dans les salades ou cuit à l'eau et même grillé. Les jeunes feuilles, ciselées, peuvent également être ajoutées aux salades.
Lot de 5 petites bulbilles

Jean-Luc Muselle       (Article paru dans Les Cahiers du Potager Bio  n° 25 )

Espèce : Ail
Famille :
Nom latin : allium ampeloprasum
Lot indicatif : 5 graines



Ail Eléphant




Gallerie