Perilla Vert ou shiso vert


La périlla fait partie de ces plantes inclassables, étonnantes à plus d'un titre, car elle semble tout à la fois faire partie des familles des légumes feuilles, des aromatiques, des médicinales et des ornementales !

Le collectionneur de légumes rares ou d'aromatiques exotiques sera donc ravie d'ouvrir les portes de son jardin et/ou de son potager à ces belles et envoûtantes périllas.


Culture

La culture de la Périlla est facile. On peut la rapprocher de la culture du basilic.
Les semis s'effectuent dès le printemps, sous abris. On optera pour un semis en terrine afin de pouvoir repiquer les plants de Périlla en godets lorsqu'ils auront atteint le stade de 2-3 feuilles.
La Périlla ayant besoin de lumière pour bien germer, il est conseillé de bien exposer les terrines à la lumière. Nous vous recommandons aussi de laisser tremper les graines une nuit afin de faciliter la levée, à l'instar de ce que l'on peut faire avec des graines de persil par exemple.
Les jeunes plants de Périlla peuvent être mis en place au jardin comme au potager, à 25 cm en tous sens, dès que les gelées nocturnes ne sont plus à craindre. Privilégiez une mise en place à exposition ensoleillée et maintenir une atmosphère humide.


Usage
Les usages de la Périlla sont nombreux et variés. On lui prête des vertus médicinales, elle est très utilisée dans l'industrie agro-alimentaire mais est aussi une vraie plante alimentaire que l'on retrouve dans de nombreuses traditions gastronomiques. Enfin, ses caractéristiques ornementales fortes en font une plante recherchée pour allier utilités et esthètiques.

Une plante médicinale ?
Les vertus médicinales de la Périlla sont connues de façon empirique depuis fort longtemps en Asie.
Ses vertus antiallergiques lui valent d'être associée à la consommation des fruits de mer et autres coquillages réputés pour être des allergènes.
Elle est recommandée pour traiter les affections du foie en médecine chinoise, et aurait des vertus calmantes et relaxantes qui la feraient conseiller aux personnes stressés et tendus.
Ces principaux constituants sont : polyphénol, flavonoïdes, lutéoline, acide rosmarinique, chryoériol, apigénine, 0.2 % d'huile essentielle, 3 % limonène, linalol, Â-caryophyllène, L-menthol, alpha-pinène, périllène (2-methyl-5-(3-oxolanyl)-2-pentène), élémicine, elsholzia-cétone, naginata-cétone.
Riche en antioxydants elle fait donc partie de la famille des aliments anti-cancer. Ses acides gras polyinsaturés, comme les Oméga 3, en font de plus une alliée du système cardiovasculaire.
De plus, la Périlla possède des propriétés antispasmodiques, antibactériennes, anti-inflammatoires...

Des usages agro-industriels
Comme beaucoup de plantes de la famille des Lamiacées, la Périlla est une source importante d'huiles essentielles et d'antibiotiques naturels. On la retrouve donc dans des produits d'aromathérapie et de parfumerie, mais aussi de cosmétique.
La Périlla peut être mise en œuvre dans la production d'huile comestible (la Périlla de variété egoma s'y prête tout particulièrement).
C'est aussi un formidable colorant alimentaire pour la variété rouge. En effet le pigment anthocyanique de la Périlla rouge (la périllanine chloride) est utilisé dans la fabrication de nombreux légumes en saumure, notamment au Japon.
La Périlla est aussi attestée comme antiseptique puissant, comme conservateur alimentaire, comme source de citral industriel (périllène, perilla cétone, isoegomacétone)...
C'est enfin un puissant édulcorant, jusqu'à 2000 fois plus puissant que le sucre classique, grâce à des dérivés du périlla aldéhyde (la périllartine).

Une véritable plante alimentaire !
La Périlla comme beaucoup de Lamiacées (sauge, thym, basilic, menthe), est souvent cultivées comme plante aromatique et condimentaire.
On la retrouve, dans la cuisine asiatique, en tant que légume vert où ses feuilles peuvent être employées crues en salade.
Au Japon, la variété de Périlla vert est servie avec sushi, sashimi et tempura ; On l'appelle alors aojiso.
La Périlla rouge, qui peut s'utiliser de la même manière, remplace parfois la menthe fraîche dans les mets vietnamiens. Au Japon on l'utilise pour colorer les tsukemono (salaisons japonaises) et fabriquer le célèbre et revitalisant jus de shiso.
Toutes les parties de la Périlla sont comestibles et aromatiques : pousses, feuilles, fleurs et fruits.
Sa saveur, difficilement définissable, comporte des notes de basilic, de poivre, de mélisse et de cannelle et donne une sensation astringente.

Une remarquable plante d'ornement.
La Périlla n'est pas qu'une plante alimentaire. Ces caractéristiques physiques en font une remarquable plante ornementale. Ses qualités décoratives se rapprochent de celles de ses parentes de la famille des Lamiacées, comme la sauge ou encore le coléus.

Ses feuilles ovales et opposées garnissent des tiges à section carrée. Sa floraison estivale à lieu le long d'épis dressés.

La forme rouge peut atteindre 70 cm de haut, ses fleurs sont violettes.
La forme verte peut atteindre 20 à 60 cm, ses fleurs sont blanches.

La forme rouge, plantée en bordure et massif, offre par son feuillage sombre une opposition heureuse qui mettra en valeur les coloris clairs des plantes auxquels on l'associera.

Espèce : Perilla
Famille :
Nom latin : perilla frutescens
Lot indicatif : 1 grammes

 


Perilla Vert ou shiso vert




Gallerie