Fraisier Fraise des bois sauvage 2 plants racinés


Qui a gouté un jour au cour d'une balade dans un sous-bois une fraise des bois garde un souvenir nostalgique de son parfum savoureux. Mais saviez-vous que le fraisier des bois s'acclimate très bien dans un coin mi-ombragé de votre jardin?

Il existe plus de 600 variétés de fraises cultivées. Parmi celles-ci les fraises des bois sauvages ou cultivées sont particulièrement parfumées et goûteuses. Elles appartiennent au genre Fragaria et à l’espèce Fragaria vesca poussant spontanément dans les sous-bois de montagne d’Europe où elles forment des touffes relativement basses. On en a créé une dizaine de variétés plus ou moins proches, mais présentant toutes un intérêt gustatif la plupart dites des « quatre saisons » n’émettant que peu ou pas de stolons et quelques remontantes aux fruits un peu plus gros.

Plantes herbacées vivaces, elles colonisent le terrain grâce à leurs stolons grêles. Les feuilles à longs pétioles sont persistantes et largement trifoliées, plus ou moins dentées selon les variétés et dressées en touffes.

Les fleurs hermaphrodites (en fait des inflorescences) blanches simples et petites, le plus souvent en cymes, sont solitaires, terminales, et apparaissent dès avril-mai. Elles donnent une infrutescence pendante au bout d’une tige de 20 à 30 cm. Celle-ci, conique ou arrondie, le plus souvent rouge, est appelée fraise et apparaît dès le mois de mai. Les vrais fruits sont les minuscules grains durs foncés (akène) répartis sur la surface de la fraise et qui contiennent chacun une minuscule graine.

En extérieur, les fraisiers des bois commencent à fructifier en mai et peuvent continuer jusqu’aux premières gelées. Certaines variétés se cultivent aussi en jardinières suspendues très décoratives.

On emploie aussi traditionnellement les racines-rhizomes de fraisiers des bois en phytothérapie pour leurs propriétés diurétiques.

Caractères de la fructification : Petites fleurs blanches donnant de petites fraises des bois de mai à septembre.
Caractères de la plante : Vivace stolonifère à port étalé jusqu’à 0,30 m × 0,30 m. Feuilles vertes trifoliées persistantes.
Qualités et usages : Rustique au moins jusqu’à -15 °C. En mi-ombre ou ombre. En couvre-sol ou pour ses fruits.

Semis et plantation de la fraise des bois
Où la planter ?
Les fraises des bois préfèrent les climats assez froids avec saison d'hiver bien marquée. Elles résistent à -15, -20 °C en plein hiver, mais craignent les gelées tardives car elles redémarrent tôt leur végétation au printemps.
Les variétés des 4 saisons apprécient une exposition mi-ombragée ou à durée d'ensoleillement limitée. Choisissez un emplacement au nord ou ombragé par une haie ou des arbres.
En revanche, les variétés remontantes à fruits plus gros apprécieront le soleil. Vous pouvez les cultiver en potager, mais aussi en plate-bande ou en talus, au frais.
Les fraises des bois poussent mieux dans des sols riches en humus légèrement acides ou neutres et bien drainés. Des talus argileux, mais pentus (ne retenant pas l'eau) conviennent aussi. Elles dépériront sur des sols calcaires ou trop humides.
Dans le jardin, vous pouvez les installer ailleurs que dans le potager pour créer, par exemple, une bordure ou un couvre-sol à double intérêt. De même, vous pouvez les installer dans un bac sur une terrasse ou un balcon ou même un rebord de fenêtre.

Quand planter la fraise des bois ?
Pour les variétés vendues en godets ou en mini-mottes : opérez en fin d'été (de septembre à mi-octobre) pour qu'ils puissent bien s'enraciner avant les froids de l'hiver. Elles donneront des fraises dès le printemps suivant. Il est également possible de planter eu printemps (mars-avril).
Vous pouvez également semer en janvier-février en intérieur dans une pièce chauffée à 18-20 °C.

Comment la planter ?
•Préparez votre terrain au préalable en supprimant avec un outil et à la main toutes les mauvaises herbes.
•Enrichissez-le si nécessaire de compost ou terreau sur une profondeur de 10 cm environ.
•Si votre terrain est horizontal et plat, créez des petites buttes parallèles espacées de 40 cm environ.
•Sur ces buttes, installez au plantoir vos plants espacés de 30 cm environ en positionnant les mottes de façon à ce que le collet affleure à la surface du sol.
•Évitez soigneusement de briser les mottes en les sortant des godets ou en les séparant pour les planter. Pour cela, immergez les godets 5 min dans un seau d'eau pour bien hydrater les mottes avant de les planter.
•Tassez délicatement la terre autour des mottes.
•Arrosez chaque plant.
•Pour éviter le désherbage et accélérer la production, vous pouvez installer vos plants à travers une bande de PVC noir posée sur les rangées. Vous pouvez également pailler entre les plants.
Les variétés peu stolonifères peuvent se planter en rangées uniques. En rangées doubles, vous devrez contrôler le développement des stolons.
Pour la variété 'Mara des bois' : espacez plants et rangées de 40 cm et décalez vos plants en quinconce.
Bon à savoir : des plants trop espacés sont rapidement envahis par de mauvaises herbes. Des plants trop serrés se gênent dans leur production et favorisent le développement des maladies et l'apparition de limaces et d'escargots.
Vous pouvez tout à fait cultiver vos fraises des bois en pot ou jardinière sur une terrasse ou un balcon à condition de les installer en mi-ombre et à l'abri. Installez au printemps vos plants achetés en godets dans un substrat riche en terreau et sable, avec un bon drainage en fond de bac.
Les variétés conseillées pour une culture en pot sont la 'Reine des Vallées' et la 'Mara des Bois'.

Comment semer la fraise des bois ?
Semez la fraise des bois en terrine ou caissette à l'intérieur :
•Dans celle-ci, étalez 1 cm de sable comme drain puis 3 cm environ de terreau.
•Semez vos graines de façon étalée homogène et recouvrez d'environ 1 cm de terreau tamisé finement.
•Tassez puis humidifiez la surface du terreau avec un vaporisateur. Vaporisez ensuite régulièrement en évitant le dessèchement du terreau.
•La germination se fera au bout de 3 semaines environ.
•Lorsque les plantules auront 3 à 4 feuilles, repiquez-les dans des godets emplis de terreau.
•Placez ces pots en extérieur à l'abri du soleil direct et des courants d'air.
•Mettez-les en place au mois de mai et vous obtiendrez des fruits dès le mois de juin.

Culture et entretien de la fraise des bois
Culture en pleine terre
Fleurissant précocement en avril-mai et craignant les gelées tardives, prévoyez pour vos fraisiers un tunnel de forçage ou simplement un voile de protection contre le gel pour la nuit.
Supprimez les fleurs d'avril pour reporter la fructification en fin mai-début juin.
Les fraisiers des bois ont besoin d'un apport d'eau important et régulier en été de façon à garder un sol frais surtout pendant les fortes chaleurs. Arrosez de préférence le matin tôt pour éviter les maladies cryptogamiques (l'arrosage du soir attire les limaces). Limitez toutefois les quantités afin que le sol ne soit pas saturé ce qui entraînerait le pourrissement des rhizomes. Paillez les pieds pour maintenir le sol frais.
Apportez un peu d'engrais spécial fraisier en début de printemps et en milieu d'été si vous voulez favoriser la récolte.
Selon la nature de votre sol, par exemple s'il est argileux, faites des apports de terreau en surface entre les plants. Cela contribuera à limiter l'évaporation et à garder le sol frais.
Enfin, supprimez (s'il y en a) les stolons au fur et à mesure de leur pousse pour que vos plants ne s'épuisent pas.
Laissez en place vos fraisiers 3 à 5 ans environ. Ensuite, changez-les d'emplacement et ne replantez plus au même emplacement pendant 3 ans au moins.

Culture en pot
Apportez régulièrement de l'engrais pendant la saison car les fraisiers sont des plantes qui ont besoin d'un sol riche pour bien produire et se développer.
De même, maintenez ce substrat suffisamment humide car les fraisiers craignent la sécheresse et une seule journée de chaleur peut les faire se dessécher. Un arrosage le matin convient, en évitant de trop mouiller les feuilles et de saturer le bac en eau.

Taille des fraisiers des bois
Si vous craignez l’apparition de maladies cryptogamiques sur le feuillage, vous pouvez rabattre les plants à quelques centimètres du sol (5 à 40 environ) et supprimer les stolons présents. Procédez à l’automne à la fin de la fructification.
Sinon la taille n’est pas nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites
Les pieds de fraisiers des bois sont rustiques, mais les fleurs gèlent facilement à partir de -2 °C. Installez des voiles de protection pour protéger vos plants des gelées précoces. Enlevez-les pendant la journée.
Les fraisiers des bois sont peu sensibles aux maladies et/ou aux ravageurs. Par contre, les oiseaux, et en particulier les pies, sont très friands des fraises qu'ils repèrent de très loin grâce à leur couleur rouge. Seuls les filets seront efficaces.
Ils peuvent subir quelques attaques de rouille ou de pourriture grise ou autres maladies cryptogamiques provenant d'autres cultures environnantes infestées. Les traitements devront être les plus naturels possible de façon à obtenir des fruits les plus sains et les plus savoureux.
Enfin, escargots et limaces adorent ces fruits. Des barrières de cendres ou de coquilles d'œufs peuvent les empêcher d'approcher.
Conseil : la séparation et le repiquage de rejets de l'année peuvent entraîner la diffusion de viroses. Si vous avez des doutes, préférez repiquer des plants certifiés saints produits en pépinières. Si vos fraisiers deviennent trop serrés avec le temps, éclaircissez-les pour ne pas favoriser le développement des maladies.

Récolte des fraises des bois
Quand et comment récolter ?
Les fraisiers des 4 saisons comme les Fraisiers remontants produisent des fraises des bois du printemps aux premières gelées d’automne.
Ne cueillez que les fraises des bois bien mûres. Elles seront plus parfumées que celles murissant après cueillette.
Dégustez-les de préférence fraîches, seules ou en salades de fruits, mais aussi en pâtisserie ou même en confiture.

La conservation de la fraise des bois
Les fraises des bois fraîches ne se conservent pas très longtemps même au frigo où elles perdent de leur arôme.
Vous pouvez les conserver sous forme de confiture si vous pouvez en récolter suffisamment.
Vous pouvez également les congeler fraîches pour pouvoir les déguster en plus grande quantité ou hors saison.

Multiplication des fraisiers des bois
Pour les variétés de fraises des bois n'émettant pas de stolons, vous pourrez théoriquement les multiplier par semis. Toutefois, la récolte des graines étant trop difficile à pratiquer (à cause de leur petite taille et leur lien avec la chair des fraises) pour un jardinier amateur, il vous sera plus simple de semer des graines achetées dans le commerce.
Certaines variétés se marcottent spontanément en émettant de longues tiges grêles et rectilignes. Celles-ci, rampant sur le sol dans lequel elles s'enracinent, émettent tous les 15 à 25 cm de nouveaux petits plants toujours reliés au pied mère.
•Récupérez les stolons en été dès qu'ils sont un peu développés.
•Sur le trajet des stolons, choisissez un ou deux des plus beaux rejets et réimplantez-les chacun sur place dans un godet empli de terreau en les fixant si besoin avec un cavalier en métal. Supprimez la suite du stolon pour favoriser la pousse des rejets sélectionnés.
•Arrosez régulièrement ces godets et au bout de 15 jours environ coupez le stolon entre le rejet et le pied mère et repiquez vos plants libérés à l'emplacement définitif que vous aurez choisi.
Note : l'élimination des fraises favorise le développement des stolons.

Conseils écologiques
Ne traitez pas systématiquement vos cultures de fraises des bois même avec de la bouillie bordelaise. Contre les principaux prédateurs et maladies, utilisez de préférence des méthodes préventives ou naturelles.
Même si elles sont un peu moins nombreuses ou légèrement moins grosses, vos fraises n'en seront que meilleures et vous les mangerez de bon cœur.

(informations issues de ooreka.fr)

Espèce : Fraisier
Famille :
Nom latin : Fragaria vesca
Lot indicatif : non précisé

 


Fraisier Fraise des bois sauvage 2 plants racinés




Gallerie