Description de l'espèce


Nom commun : Radis d'hiver
Nom binominal :

On ne peut pas dire que la culture des radis d'hiver requiert une technique particulière. Les radis sont gourmands sans excès, dans un sol régulièrement nourri de compost maison, ou ayant eu une fumure raisonnable en début de saison. Attention cependant aux fumures trop fraîches ou mal décomposées, qui nuisent au bon développement des racines. Puisque de racines il s'agit, le terrain doit être ameubli en profondeur. Pour cela deux possibilités s'offrent à vous : un bon passage d'aéra bêche, ou autre voie possible, la culture sur butte ou billon. Cette dernière est particulièrement recommandée pour les terrains lourds, souvent froids et hydro morphes. L'eau s'écoulant entre les buttes ne stagnera pas au niveau des racines, et la récolte se trouvera largement simplifiée. Quelques précautions Si on sème les radis de tous les mois quasiment en surface, il n'en va pas de même pour leurs cousins longs d'hiver. Ceux-ci apprécient en effet de voir leur graine enfouie à 2cm de profondeur, avant d'être soigneusement tassée avec le dos d'un râteau par exemple. L'arrosage pour favoriser la germination doit être copieux. Semés et irrigués convenablement, ils doivent germer en 3 à 5 jours ! Il est difficile et risqué de semer directement à la bonne distance sur le rang. Un éclaircissage minutieux sera donc nécessaire. Attention, cette opération doit se faire rapidement, sous peine de voir le semis s'étioler et devenir irrattrapable. Il est recommandé pour le bon développement de la racine de ne laisser qu'un plant tous les 15cm. Ceci non afin de battre le record du plus beau radis et éventuellement faire la nique à son voisin, mais pour garantir une conservation optimale. Une racine fine, « mal finie », à tendance à se déshydrater très rapidement et devenir impropre à la consommation. Même pour tous ceux qui ne sont pas des inconditionnels de l'arrosage, et qui dans un juste souci d'économie d'une ressource ayant visiblement tendance à se raréfier les limitent au maximum, il faut être attentif à irriguer régulièrement sa culture. Sous peine d'obtenir des racines fibreuses, âcres ou piquantes. Un bon paillage est nécessaire, mais pas suffisant. source: ferme de sainte-marthe

Reproduction des semences




    

Liste des variétés


  • -


0 variété