Semences buissonnières, film pédagogique sur la production de semences


Semences Buissonnières from Olga Widmer on Vimeo.

Appel à souscription

 

Depuis leur création les fermes de Longo maï produisent l’alimentation indispensable à leur subsistance : des céréales pour les consommations animales et humaines, des cultures potagères, des plantes aromatiques et médicinales qui associent plantes cultivées et sauvages, et des semis de fleurs pour les nombreuses abeilles et le plaisir des yeux. Très vite se sont posées les questions de l’origine et de la qualité des graines et des moyens de réduire la dépendance au marché de la semence de plus en plus concentré entre les mains de quelques multinationales qui font de la sélection pour l’agriculture industrielle. La diversité des semences de plantes cultivées est en train de diminuer drastiquement. La disponibilité des semences destinées à une agriculture paysanne est réduite par des lois et une réglementation de plus en plus restrictives. La sécurité alimentaire dépend dans beaucoup de pays du maintien et de la libre circulation des semences.
Une partie des semences de céréales provenaient d’autres fermes, mais la plupart des autres semences étaient achetées.
Manque de confiance en soi, manque de formation, croyance en la toute-puissance des « professionnels », beaucoup d’arguments nous empêchaient d’avancer dans ce domaine. Petit à petit, par des stages de formation notamment avec l’association Kokopelli qui oeuvre à la conservation de la biodiversité cultivée, une pratique de production de semences potagères et autres s’est mise en place et des petits ateliers d’extraction et de tri ont vu le jour sur les fermes.
En parallèle, des actions de sensibilisation du public ont été réalisées afin de faire comprendre tous les enjeux liés à la problématique de la semence. Des bourses aux graines avec des échanges et des dons de graines, des stages de formation, des expositions sur la production de semences au jardin, des conférences, des réunions avec différents réseaux européens travaillant sur ce thème sont organisés depuis quelques années.
Afin de poursuivre ce travail d’éducation à ces savoirs presque disparus, la nécessité de faire un film s’est imposée. Les images permettent de suivre l’intégralité du développement des plantes jusqu’à la formation de la graine et de montrer avec précision l’extraction et le tri des semences. Des dessins devraient être réalisés aussi afin de faciliter la compréhension là où c’est nécessaire comme les principes d’hybridation et autres concepts un peu plus épineux.
L’idée sous-jacente étant de laisser à disposition dans le futur les images afin de rendre possible à tout public d’y accéder, y compris des paysans sans moyens, des jardiniers néophytes, des communautés agraires dépossédées de leurs savoirs. Les commentaires en voix off seront traduits dans plusieurs langues.
Nous vous sollicitons aujourd’hui pour une aide financière afin de mener à terme ce projet : toute participation est la bienvenue y compris pour la diffusion de ce documentaire. Nous espérons pouvoir acheter le matériel en fin d’année 2012. Quant aux cinéastes professionnels, ils seront rétribués au fur et à mesure de l’avancement du projet. Un dossier décrivant le projet du film, le synopsis, les acteurs et le plan de financement est à disposition de ceux qui le souhaitent.

L’équipe des Semences buissonnières

 

 

Comment fait-on sa semence ?
« Est-ce que les graines que j’ai récupérées cet été dans mon jardin germeront ? »
« Mes tomates ne vont-elles pas dégénérer si j’en récupère les semences chaque année ? »
« Où se trouvent les graines sur les épinards ? »
« Mais comment extrait-on ces satanées semences de chicorées ? »
« Ah bon, la graine vient après la fleur ?... »
Quel(le) jardinier(ère) ne s’est pas posé une de ces questions un jour ou l’autre…
La nature généreuse distribue ses fruits sans compter et pour peu qu’on patiente un peu et que l’on ait un minimum de savoirs en poche, chacun est à même de produire ses propres graines. Pourtant, les outils de diffusion de ces savoirs et savoirs-faire sont rares : quelques livres, quelques séminaires et quelques vidéos sur You tube...C’est pour ouvrir ces pratiques à un public très large et à l’échelle internationale, que ce film présentera clairement en image et en détail toutes les étapes de la production de semences. Chaque étape du semis de la plante à la semence finale et chaque geste qui s’y rapporte seront filmés.
Multiplier ses propres graines est bien sûr un plaisir, mais c’est aussi une nécessité :
les Monsanto, Syngenta, Cargill, Limagrain et autres multinationales tant dévouées n’ont toujours pas réglé la faim dans le monde. Loin s’en faut puisque leurs chimères biotechnologiques OGM, PGM et autres rendent les paysans dangereusement dépendants du marché de la semence. De plus, grâce à la redoutable efficacité de leur lobbying ils sont installés dans leurs monopoles par les législations internationales. C’est pourquoi la production de semences n’est pas et ne doit plus être l’apanage de professionnels. Alors reprenons confiance en nous et apprenons les rudiments de la production de semences, appliquons-les et diffusons largement nos connaissances et expériences.
Ce film constituera un outil pédagogique simple dans sa forme, sa compréhension et sa diffusion. Il est prévu de laisser une large place à l’image, quelques explications en voix off seront ajoutées au besoin. La durée du tournage sera de deux ans afin de filmer la production de graines bisannuelles. Ce film est destiné à tous ceux et celles qui veulent faire l’effort de se réapproprier ce savoir partagé depuis des millénaires par les millions de paysans sur terre qui ont nourri l’humanité.
A vos graines…

 

Réalisation : Martina Widmer, Sylvie Seguin (Longo maï - Forum Civique Européen)
Image et montage : Olga Widmer
Lumières : Daniel Solomon

Contact : seedfilm@yahoo.fr

 

Ca y est, le film est sorti !

29/09/2015 - Semences Buissonnières
films pédagogiques sur la production de semences …

 

10388