Charte éthique de l'association Graines de Troc


    CHARTE ÉTHIQUE
de l'association Graines de Troc

La présente charte constitue la référence éthique de l’association “Graines de Troc”, dont l’objet est de défendre la biodiversité cultivée en promouvant l’échange des graines et des savoir-faire associés.

Tout adhérent de l’association s’engage à respecter cette charte et à véhiculer les valeurs de celle-ci.

 

Les valeurs

Le respect de l’héritage cultivé

Nos ancêtres ont semé et échangé, de saison en saison, de jardin en jardin, de siècle en siècle, de main en main, graines par graines, depuis 10000 ans, chaque variété, jusqu’à nos jours. Ce patrimoine commun, grâce auquel l’humanité s’est toujours nourrie, est certainement l’une de ses plus importantes richesses. Nous devons donc le préserver. Et par responsabilité envers les générations futures, nous devons le faire vivre et le transmettre…

Le partage entre tous

Dans un monde devenu marchand à l'extrême, le partage apparaît comme un moyen de gommer les différences, et de faire l’expérience de la générosité et de la solidarité dont nous avons tous besoin. Il nous semble naturel de partager l’abondance de la nature, et notamment les graines dont la production est particulièrement prolifique.

L’autonomie comme garante de notre liberté

“L’autonomie est l’un des fondements de la liberté. Si nous sommes tous liés par un destin commun, chaque personne, chaque culture, chaque territoire doit pouvoir s’exprimer et s’épanouir dans sa diversité. L’autonomie est l’une des conditions essentielles permettant à un individu, un collectif humain ou à un territoire de subvenir à ses besoins, à faire ses choix par et pour lui-même, et de préserver son intégrité et sa liberté.”

Reprise de la charte de Colibri - Terre & Humanisme

Incarner nos valeurs dans nos actions

Aujourd’hui, il est temps d’agir, chacun, localement, à notre niveau. Même s’il est utile de continuer à présenter les solutions, il est temps aussi de les mettre en oeuvre. Retroussons nous les manches et mettons les mains à la terre, dans nos jardins, dans les écoles, dans les rues et dans les champs. Encourageons les bonnes pratiques régénératrices des sols, et semons y, sans plus attendre, les graines de demain.

 

 

Nous posons les constats suivants pour lesquels nous proposons d’agir concrètement dans le but de réaliser nos objectifs.

 

Constats

Objectifs / Idéaux

Propositions

L’accès aux semences libres et reproductibles (L&R) est difficile, avec un cadre légale défavorable. L’offre commerciale est très orientée sur les hybrides F1.

Idéalement, les semences L&R sont disponibles facilement, et localement.

Rendre accessible facilement les semences traditionnelles L&R, à destination de tous ceux qui souhaitent les cultiver.

Méconnaissance des savoir-faire, perte d’autonomie. La connaissance des savoir-faire est cruciale pour la conservation variétale.

Les jardiniers retrouvent leur autonomie semencière et sont capables progressivement de produire des semences de qualité et d’adapter leurs semences à leurs besoins

Rendre accessibles les savoir-faire pour la reproduction des semences et développer l’autonomie semencière

Le travail de conservation variétale est important. Les savoir-faire et les graines doivent être partagés et entretenus collectivement.

Chaque territoire dispose d’acteurs de référence pour diffuser, conserver des variétés et informer sur la semence, pouvant s’appuyer sur un réseau de jardiniers et de citoyens engagés.

Constituer un réseau, au maillage local, de jardiniers et de citoyens

De nombreuses initiatives restent méconnues ou isolées, et parfois recherchent des semences L&R.

Multiplication des initiatives positives mettant en avant les semences libres et reproductibles.

Soutenir les initiatives promouvant ou mettant en oeuvre l’usage des semences libres et reproductibles.

La question des semences pour notre autonomie alimentaire est largement ignoré. Les OGMs et les hybrides F1 présentent de nombreux problèmes environnementaux.

Les impacts sur la santé de l’usage des variétés anciennes, leur capacité d’adaptation sont autant d’atouts en leur faveur.

Le changement climatique nous invite à adapter nos semences et à disposer d’un large patrimoine variétale.

Les citoyens, et jardiniers, conscients de l’importance des semences, se mobilisent pour favoriser les systèmes qui protègent et encouragent les semences L&R.

Informer sur les enjeux de la question des semences

 

En adhérant à cette charte, je m’engage :

  • à prendre soin des variétés qui me sont confiées,

  • à prendre soin de la terre que je cultive, et sans engrais chimiques, fongicides, pesticides ni herbicides de synthèse,

  • à partager mes semences avec la meilleure qualité que je puisse garantir,

  • à mettre en oeuvre les processus d’isolation des variétés pour éviter les hybridations non souhaitées,

  • à proscrire tout usage des OGMs et autres semences chimériques*,

  • à proscrire tout échange de semences hybrides F1, OGMs et toutes semences chimériques*,

  • à soutenir solidairement les initiatives favorables à la préservation de la biodiversité,

  • à faire de mon mieux pour reproduire, multiplier et échanger les semences libres et reproductibles,

  • à participer autant que possible à des actions collectives d’échange de savoir-faire et de conservation variétale,

  • à encourager autant que possible une production locale de semences adaptées à nos terroirs,

  • à m’informer et à promouvoir l’importance de la biodiversité cultivée,

  • à adopter une attitude bienveillante dans les actions que je mène via l’association.

 

 

Télécharger la charte

 

146