Fabrication du purin d'orties


RECETTE DE FABRICATION ET CONDITIONS D'UTILISATION DU PURIN D'ORTIE
(PNPP n° 2011-01)

Fabrication et ingrédients

1. Faire macérer les feuilles d'orties (choisir des pousses jeunes et non montées en graines) dans de l'eau (eau de pluie ou de source de préférence) à raison de 1 kg pour 10 litres d'eau, sans aucun autre ajout. La fermentation peut être facilitée si l'ortie est préalablement hachée.
2. Brasser le mélange tous les jours.
3. Laisser macérer 3 à 4 jours à 18° C pour obtenir un effet insecticide et fongicide.
4. Filtrer la macération et diluer le filtrat dans environ 5 fois son volume d'eau (eau de pluie ou de source de préférence) dans un récipient fermé et identifié.
S'assurer que le pH du purin obtenu sera de l'ordre de 6 à 6,5, gage d'une fabrication et d'une conservation dans de bonnes conditions.

Utilisations préconisées

1. Usage fongicide : notamment contre le mildiou.
2. Usage insecticide : principalement contre les pucerons, les acariens.
3. Activateur ou régulateur de croissance des végétaux.

Conditions d'emploi

Utilisation en traitement du sol ou en pulvérisation foliaire.
Le responsable de la mise sur le marché devra préciser les doses, les stades et les fréquences d'application.
Conservation

Le purin d'ortie peut se conserver au frais jusqu'à près d'un an (par exemple dans un garage ou au sous-sol) dans un récipient identifié (plastique, verre, éviter le métal), hermétiquement fermé pour éviter que la fermentation ne reparte.
Mesures de restriction ou prescription particulière : Eviter les applications sur les plantes en fleurs qui favorisent le développement foliaire au détriment de la floraison.

1839